La couleur éloquente
Compl. Titre  rhétorique et peinture à l'âge classique
Auteurs   Lichtenstein, Jacqueline (Auteur)
Editeur   Flammarion
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2003
Collections   Champs N°641
Collation   287 p.
Format   18 cm
indice Dewey   100
750.1
ISBN   2-08-080099-X
Langue Edition   français
Sujets   Ecrits sur l'art
Peinture ancienne
Histoire de l'art
Rhétorique au 16 et 17eme siècle
Eloquence et discours
Eloquence
Couleur (art)
Discours sur la peinture
Image (philosophie)
Poétique
Philosophie grecque
Platon (428 - 347 av JC)
Aristote
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
Tourcoing 3007755900019 709 (th) LICAdulte / Histoire de l'artDisponible
Résumé : L'impuissance des mots à dire la couleur et les émotions qu'elle suscite, ce lieu commun de tous les discours sur la peinture, traduit un désarroi plus fondamental devant une réalité sensible qui déroute les procédures habituelles du langage. C'est pourquoi, fascinée par la peinture, la pensée philosophique s'est toujours brulée au feu de son coloris. Lorsqu'elle quittait le terrain prudent des théories abstraites qui réfléchissaient sur les finalités ou les modalités de l'art en général pour traiter, non pas des oeuvres, elle s'y est peu risquée, mais de la représentation plastique, c'était souvent pour y privilégier le dessin, qui a toujours trouvé dans le parti des philosophes ses plus ardents défenseurs.
Notes : Bibliogr. p. 271-281. Notes bibliogr.